Image aléatoire

joinville_p.jpg

Accès membres AAF

Compteur de visites

289051
Cette semaine
Ce mois ci
Le mois dernier
Depuis le 25/01/2013
661
9665
9436
289051

Cours d'héraldique N°1

Oyez, oyez !

 

A la demande de certains visiteurs du site, et de certains collègues Maîtres d'Armes, le Maître Thierry WAVELET et moi avons proposé au Comité Directeur de publier quelques articles sur l'héraldique.

Notre propos n'est pas de proposer des cours complets.

Nous allons simplement présenter quelques "cours" sur l'héraldique afin de répondre aux questions de base, en laissant au lecteur le soin de rechercher le complément d'informations sur le net ou dans la litérature, très dense sur le sujet.

 

Rédaction : Maitre Stéphane Gouhier

Vérification : Maître Thierry Wavelet

 

 

 

14 octobre 1066, Senlac près d'Hastings. J'aimerais croire que cette bataille soit la date fondatrice de l'héraldique.....Sans doute mon ADN de Normand chauvin....

 

Ce jour là, Guillaume de Normandie doit enlever son haume à nasal afin que ses hommes puissent le reconnaître car ils le croient mort. L'absence de moyen de reconnaissance sur les champs de bataille commence à se fait sentir.

 

Lors des croisades, les chevaliers des différents ordres (St-Sépulcre, Teutoniques, Templiers, St-Jacques...)  arborent sur leurs écus et leurs cottes d'armes les insignes de leur ordre.

 

C'est ensuite vers le treizième siècle que l'héraldique se structure et devient un art pour se repérer.

 

Contrairement à la croyance populaire, les blasons ne sont pas, et cela depuis bien avant la Révolution, l'appanage de la noblesse. De ce fait lors de cette dite Révolution, nombre de non-nobles perdent la vie sous les coups des révolutionaires par la simple possession d'armoiries...

 

De nos jours, chacun, individu ou corporation veut avoir un blason et en particulier des villes, qui en ont "marre" des logos plus ou moins abscons et souvent d'un gout douteux. Les communes qui ont des anciennes armoirires les montrent avec orgueil.

 

Du coup, le nombre de "spécialistes" en héraldique explose et avec le nombre de blasons créé sur la simple base de teintes, signes ne respectant aucune des régles de base de l'héraldique...

Dans les prochains articles, nous vous proposerons d'apprendre ces règles qui ne sont pas complexes, simplement logiques.